Postulats, principes et axes de travail

Définir ce qu’est la Gymnastique Holistique dans ses postulats, ses principes et ses axes de travail, ce document a été produit par un collectif de praticiennes en Gymnastique Holistique, lors des colloques de supervisions de 1991-1992.

Les auteurs sont Angèle Bédard, Huguette Gouin Laliberté, Louise Lapointe, Johanne Mireault, Lyne Pélissier, Mariette Riendeau et Lucie Tétreault sous la coordination de Lise Sirois. (B. GL. L. M. P. T. S.)

Références

  • Docteur Ehrenfried, Lily (1956). La Gymnastique Holistique, de l’éducation du corps à l’équilibre de l’esprit. France : Édition Aubier Montaigne.
  • Aide-mémoire, notes de travail du Dr L. Ehrenfried. 1970.
  • Association des Élèves du Dr Ehrenfried et des praticiens en Gymnastique Holistique Cahier nos 1 -2 (1987-1999). Dr L. Ehrenfried Historique et fondements. France : A.E.D.E.P.G.H.
  • Association des Élèves du Dr Ehrenfried et des praticiens en Gymnastique Holistique, Cahier nos 7-8 (1991). À la mémoire d’Elsa Gindler. France : A.E.D.E.P.G.H.

La Gymnastique Holistique est une méthode d’éducation corporelle par le mouvement conscient. Cette méthode est basée sur :

Les postulats

gymhol9En Gymnastique Holistique on postule que:

  1. Le corps humain possède une tendance ordonnatrice, spontanée, dès qu’on lui en laisse la possibilité.
    • « Le corps humain semble posséder une tendance ordonnatrice, qui collabore à remettre instantanément tout à sa place dès qu’on lui en donne la moindre possibilité. » Dr L. Ehrenfried, De l’éducation du corps à l’équilibre de l’esprit, 1956, page 16.
  2. Le physique et le mental sont intimement liés l’un à l’autre, par leur fonctionnement réciproque.
    • « J’ai du apprendre que l’attitude physique est un miroir fidèle de l’attitude psychique (consciente aussi bien qu’inconsciente) de chaque être face à la vie » Dr L. Ehrenfried, cahier no 1, 1987, page 17.
    • « Parce que l’attitude psychique sous-jacente n’a pas été changée en même temps que le  comportement physique; ainsi l’œuvre accomplie extérieurement, mécaniquement, ne peut durer parce qu’elle manque de substrat. » Dr L. Ehrenfried, cahier no 1 1987, page 18.
  3. Le corps a besoin d’un entretien régulier, constant et répété.
    • « Notre corps a une bien meilleure mémoire que « nous-mêmes » pour les choses qui lui sont utiles et agréables en même temps. Lui-même fera appel à «nous» pour que nous répétions ces expériences bienfaisantes, et c’est ainsi que «nous» arriverons à améliorer notre équilibre physique, à être de plus en plus «d’aplomb» sans avoir à y penser. » Dr L. Ehrenfried, De l’éducation du corps à l’équilibre de l’esprit, 1956, page 47.

Les principes

gymhol10En Gymnastique Holistique, la pratique, la transmission et l’enseignement se basent sur:

  1. Chacun a à devenir ce qu’il est vraiment, à retrouver sa propre personnalité et à la vivre.
    • « Il ne s’agit donc jamais « d’enseigner l’attitude correcte à l’élève » en la lui montrant; il faut plutôt le rendre capable de trouver par et pour lui-même, sa meilleure attitude possible, celle qui correspond à sa structure individuelle. » Dr L. Ehrenfried, De l’éducation du corps à l’équilibre de l’esprit, 1956, page 16.
  2. Pour changer il faut connaître et pour connaître il faut sentir.
    • « On ne peut changer que ce que l’on connaît; il faut donc d’abord apprendre à le (comportement physique) connaître et, surtout, à le ressentir tel qu’il est. Le comportement est inconscient; il doit le redevenir, le changement une fois accompli, et les nouveaux réflexes installés. » Dr L. Ehrenfried, De l’éducation du corps à l’équilibre de l’esprit, 1956, page 21.
  3. La fonction modifie la forme.
    • « Le poumon, …, le sculpteur caché, peut modeler la forme de sa cage. » Dr L. Ehrenfried, cahier no 1, 1987, page 19.
    • « La forme est un effet de la fonction. » Dr L. Ehrenfried De l’éducation du corps à l’équilibre de l’esprit, 1956, page 32.
    • « …la forme change par la fonction, mais non pas en même temps qu’elle. » Dr L. Ehrenfried, De l’éducation du corps à l’équilibre de l’esprit, 1956, page 119.
    • « Nous avons observé d’innombrables fois l’amélioration de la forme après rééducation de la fonction. » De l’éducation du corps à l’équilibre de l’esprit, 1956, page 117.
  4. Le travail corporel opère par la sensation.
    • « La rééducation de la sensibilité musculaire et de la respiration…Nous essayons de percevoir immédiatement l’effet de chaque effort accompli…il y en a toujours un. » Dr L. Ehrenfried, cahier no 1, 1987, page 19.
  5. Les décisions de changement doivent venir de l’individu lui-même.
    • L’intérêt de l’élève ainsi éveillé, il fera l’effort de volonté nécessaire pour obtenir le changement désiré. Nous ne désirons pas soulever ici le problème insoluble du libre arbitre et du déterminisme… La fonction respiratoire offre un levier à la fois puissant et agréable à quiconque veut se donner la peine de s’éduquer soi-même. » De l’éducation du corps à l’équilibre de l’esprit, 1956, page 117.
  6. Il importe de viser l’autonomie et de parvenir à une pratique personnelle.
    • Par le travail « …l’élève commence à sentir qu’il peut se prendre en charge lui-même, qu’il peut conquérir l’ensemble de son corps s’il procède comme il vient de l’expérimenter en travaillant sa ceinture scapulaire (un exemple). Il gagne en assurance. Les multiples aspects de la matière à assimiler ne l’embrouillent plus. Il se sent encouragé. » Elsa Gindler, La Gymnastique de l’homme qui travaille, 1926.

Les axes ou les directives majeures du travail

gymhol12La Gymnastique Holistique travaille sur les aspects suivants de l’ÊTRE HUMAIN:

  1. Le comportement
  2. La respiration
  3. La tonicité, la détente active
  4. L’équilibre.

Pour en savoir plus, consulter le document suivant :
Synthèse du travail en Gymnastique Holistique-Méthode Ehrenfried

Extraits du livre du Docteur L. Ehrenfried : «La Gymnastique Holistique, De l’éducation du corps à l’équilibre de l’esprit. » 1956, Éditions Aubier- Montaigne.

Écrite par Marie Jo Guichard, héritière de la transmission du travail du Docteur Lily Ehrenfried et paru dans l’Annuaire de l’Association des Élèves du Dr Ehrenfried et des Praticiens en Gymnastique Holistique (AEDEPGH) en 1986.

Le protocole

La Gymnastique Holistique…, par la Détente, la Respiration et la Tonicité…rétablit l’ÉQUILIBRE et permet ainsi une transformation durable, ressentie dans les Comportements conscients et inconscients.